Présentation
"Qu’aucun être ne soit malheureux, nuisible, malade, effrayé, méprisé, angoissé !" Shantideva

FAIT VÉCU DE L’ANNÉE 2000 à (18ème partie) « Lire la précèdente | Lire la suite »


Tribunal tutélaire
Madame le juge A.M.Barone
3, rue des Chaudronniers
1204 Genève


Genève, le 20 avril 2010.



Concerne : Dossier C/9492/2000 - Modification DV selon la météo


Madame le Juge,

Dans mon courriel du 26 mars 2010, je demandais à Monsieur A.B. de pouvoir modifier mes droits de visite à mon petit-fils, en fonction de la météo, étant spécifié que cet assistant social n’est pas joignable le vendredi soir ou le samedi matin.

Monsieur A.B. répondit ne pas pouvoir répondre favorablement à ma requête, attendant une réponse du tribunal tutélaire, la maman de mon petit-fils n’étant plus sous tutelle et par conséquent, l’enfant non plus.

Je ne vois pas en quoi la question de la tutelle de ma belle-fille et de son fils interfère sur une demande de modification de mes droits de visite ?

Géographiquement parlant, la Chaux-de-Fonds située à 1'000 m. d’altitude, peut avoir des journées exécrables, et mon petit-fils autant que moi-même, ne tenons pas à gâcher un droit de visite qui se passerait soit dans le foyer, soit à l’abri dans des grandes surfaces commerciales.

Dans une lettre de Monsieur Charles BEER adressée aux intervenants du SPMi, il donnait un « pouvoir élargi » à ceux-ci.

La réponse de Monsieur A.B. laisserait supposer que ce pouvoir élargi aurait été « restreint » suite peut-être à des incuries relevées récemment au SPMi ?

En conséquence, je vous saurais gré de bien vouloir me confirmer que je peux dès la veille de mes droits de visite, (ayant toujours lieu un samedi) aviser le PR et la famille d’accueil, toute modification d’un droit de visite selon les caprices du temps, et reporter la longue visite sur la visite suivante. Etant entendu que tout aménagement d’une audience en votre tribunal serait saugrenu pour ce genre de motif.

Vous remerciant de votre obligeance, je vous prie de croire, Madame le Juge, en l’expression de ma considération distinguée.

Leïla Elisabeth Pellissier

« Lire la précèdente | Lire la suite »

Constats
Actions de PMES
Informations
Demande d'adhésion